Elevage et Empreinte Carbone

Source image : Travis Blessing from Pexel

Selon l’ADEME, une réduction de 20% des émission de gaz à effet de serre suppose le retour à des pratiques agro-écologiques et l’extension de l’agriculture biologique sur 20% de la surface agricole.

Eloi a pour mission de promouvoir un modèle de fermes à l’empreinte carbone la plus neutre possible, tout en laissant une place à l’élevage.

D’après le diagnostic CAP’2Er réalisé sur l’exploitation de Dominique et Florent Gateau à Viry, les émissions de gaz à effet de serre générées par leur élevage bovin sont compensées à 63 % par le stockage de carbone réalisé sur le parcellaire de l’exploitation. Comme la plupart des fermes du secteur, elle repose en grande partie sur un élevage charolais avec 135 vêlages par an.

Le diagnostic CAP’2Er a été réalisé d’après les données de l’année 2016 concernant les 207 hectares presque exclusivement consacrés aux prairies naturelles, complétés par 4 hectares de maïs ensilage associés à quelques hectares de luzerne et céréales.

Ce modèle inspirant nous invite à penser que les 37% restant pourrait être compensés par les autres activités de la grappe de fermes, notamment l’agro-foresterie et des pratiques agro-écologiques.

“Les trois plus beaux métiers du monde sont aviateur, écrivain et paysan”

“Les trois plus beaux métiers du monde sont aviateur, écrivain et paysan.” Saint-Exupéry

“Mon caddie a fait cinq fois le tour du monde !”

Les articles qui remplissent le caddie d’une ménagère européenne ont parcouru plus de 200 000 km en moyenne. Solution de circuits courts.

La conversion à l’agriculture biologique, une solution pour stocker du carbone

La conversion à l’agriculture biologique permet d’améliorer la capacité du sol à stocker du carbone. Séquestration de carbone dans le sol

89 rue de l’Eglise
75015 Paris

Contactez-nous

Devenir grappeur

Rejoindre eloi

Recevoir notre newsletter

Mentions légales

Newsletter