Legé (44) 63 ha
🐐🐄 Elevage
📐63 ha

97 000 €

Bâtiments bovins + 2 poulaillers
À la location : 63 ha
1.JPG
2-.JPG
3-.JPG
4 bis - vue global mais avec des éléments pas dans le périmètre.JPG
4-.jpg
5 bis..JPG
5-.JPG
6- (1).jpg
7-.jpg
8-.JPG
PlayPause

Localisation : A cheval entre la Loire-Atlantique et la Vendée, la ferme se situe à 5 min du centre ville de Legé, 30 min de Challans, 30 min de La Roche-Sur-Yon et 45 min de Nantes. La commune de Legé accueille supermarchés, commerces, écoles, restaurants.

Activité envisagée : Cet atelier est adapté au développement d’une double activité bovins/ovins allaitants et volailles plein air.

Surface agricole utile (SAU) : 63 ha à la location dont 44 ha groupés autour des bâtiments, le reste se situe sur un rayon d’1km. 20 ha sont en cultures (blé, maïs).

Bâtiments agricoles : 2 bâtiments volailles en agriculture biologique 1998 (216 m2 x2) : 2 160 poulets/ bâtiment avec accès à un parc arboré.

3 bâtiments pour l’élevage bovins allaitants :

– Stabulation principale (567 m2, 1999), ainsi qu’une extension (228 m2, 2002)
– Stabulation ouverte (469 m2, 1999)
– Petite stabulation ouverte (150m2)

Prix de vente des bâtiments agricoles : 97 000€

Foncier : En bail rural (110-130€/ha/an)

Habitation : L’habitation située à proximité du site n’est pas en vente mais il est possible de mettre en place une location temporaire. Des logements à proximité seront prochainement disponibles.

DPE : NA

Installation : Dès que possible

Prix total : 97 000 €

Honoraires à la charge du vendeur inclus.

Je souhaite plus d’informations sur cette ferme

Les points forts de cet atelier

– 2/3 du parcellaire est groupé autour des bâtiments agricoles
– Des bâtiments fonctionnels et en bon état
– Un cédant prêt à accompagner le repreneur
– La possibilité de reprendre le cheptel et le matériel
– Un coût d’installation adapté à la capacité économique de l’exploitation

La ferme de Legé aujourd’hui…

La ferme est aujourd’hui organisée autour de deux activités complémentaires : l’élevage bovin allaitant et l’élevage de volailles plein air en Agriculture Biologique :
– 55 Blondes d’Aquitaines avec accès au pâturage
– 2 poulaillers en volailles BIO avec un parc de 4 hectares arborés
Les cédants ont maintenant à coeur de transmettre leurs outils de production pour permettre l’installation d’un nouveau projet d’élevage.
…et demain

– La possibilité de développer la vente en circuits courts pour les volailles et les bovins
– Les bâtiments d’élevage peuvent être adaptés pour accueillir un atelier d’élevage de petits ruminants
– La possibilité de développer un élevage de poules pondeuses dans les poulaillers en place
– Un cédant prêt à accompagner le futur repreneur
– La possibilité de reprendre cheptel et matériel

Des fermes qui pourraient vous intéresser