La ferme Gonnegirls : la transmission et pas quand les poules auront des dents !

Devenir un exemple de ferme innovante et rentable ainsi qu’inspirer une nouvelle génération d’agriculteurs et d’agricultrices à travailler la terre autrement. C’est la mission que se sont données Gaëlle et Claire, deux amies qui ont quitté leur travail en marketing et investissement pour créer la ferme GonneGirls située à Gonneville-En-Auge dans le Calvados, près de la côte et de Cabourg.

Après plusieurs mois à travailler dans des fermes en France ou à l’étranger chacune de leur côté, elles décident de sauter le pas et de s’associer pour monter leur propre ferme. Elles relèvent alors le défi de s’installer sur 14 hectares de terre appauvrie par 30 ans de production intensive de céréales. Maraichage biologique, désherbage manuel, rotation des cultures importantes, poules qui circulent librement en plein air ou encore un verger sont autant de pratiques notamment agroécologiques qui leur ont permis de régénérer les sols.

Dès leur première récolte, elles proposent leur production en vente directe à la ferme. Mais parce que la ferme Gonnegirls, adhérente à la charte Fermes d’Avenir, a à cœur de transmettre, elle propose également de partager son expérience sur les compétences marketing et finance ainsi que sur la régénération des sols. C’est dans ce cadre que notre « grappeuse » et fondatrice de l’Ecole d’Agroécologie Voyageuse, Opaline Lysiak, y a séjourné quelques jours et affirme que la ferme Gonnegirls « interviendra sûrement sur les thèmes de la gestion holistique, de l’élevage régénératif et de l’agroforesterie ».

Newsletter