L’Agroforesterie

Les arbres ont la capacité d’absorber le CO2 et, durant leur phase de croissance, de stocker le carbone. L’agroforesterie devient ainsi une composante essentielle du projet agro-écologique !

L’agroforesterie est l’association d’arbres et de cultures ou d’animaux sur une même parcelle. Cette pratique ancestrale est aujourd’hui mise en avant car elle permet une meilleure utilisation des ressources, une plus grande diversité biologique et la création d’un micro-climat favorable à l’augmentation des rendements.

Mais comment ça marche ?

L’arbre, par son système racinaire, crée des conditions dans les couches profondes du sol qui favorisent l’alimentation en eau et en minéraux des cultures de surface. Les techniques agroforestières permettent de disposer les arbres afin que ceux-ci favorisent au maximum les cultures et rentrent le moins possible en compétition avec elles. Les arbres constituent une source de diversification des productions : bois d’œuvre, bois énergie, fruits, fourrage…

De plus, les arbres et les haies dans les champs permettent d’obtenir une diversité des espèces et des habitats, ce qui est favorable aux insectes auxiliaires des cultures et pollinisateurs.

©Min.Agri.F

“Les trois plus beaux métiers du monde sont aviateur, écrivain et paysan”

“Les trois plus beaux métiers du monde sont aviateur, écrivain et paysan.” Saint-Exupéry

“Mon caddie a fait cinq fois le tour du monde !”

Les articles qui remplissent le caddie d’une ménagère européenne ont parcouru plus de 200 000 km en moyenne. Solution de circuits courts.

La conversion à l’agriculture biologique, une solution pour stocker du carbone

La conversion à l’agriculture biologique permet d’améliorer la capacité du sol à stocker du carbone. Séquestration de carbone dans le sol

89 rue de l’Eglise
75015 Paris

Contactez-nous

Devenir grappeur

Rejoindre eloi

Recevoir notre newsletter

Mentions légales

Newsletter