“Les trois plus beaux métiers du monde sont aviateur, écrivain et paysan”

Aviateur, écrivain, paysan. Voler, écrire, nourrir. Comment imaginer trois plus beaux métiers ? Saint-Exupéry nous le soufflait à l’oreille, il suffit de l'écouter, et d’ouvrir les yeux pour le constater.

Mains dans la Terre, tenant un stylo ou sur les commandes de vol, paysans, écrivains et aviateurs agissent quotidiennement au service des autres. L’aviateur monte à bord pour protéger un territoire, défendre un pays ou livrer des biens. L'écrivain remplit des pages blanches et compose des ouvrages destinés à conter, raconter, instruire, divertir son lecteur. Le paysan sème, plante, arrose et chérit sa terre pour nourrir sainement sa population. Le sens n’est-il pas inhérent au métier ?

Voyage dans les airs, par les mots ou par le goût, ils revêtent tous les trois la même capacité à transporter, animer… et tout simplement faire vivre.

Un confinement aux saveurs d’automne

Le confinement offre une nouvelle occasion de redécouvrir les légumes de saison et de soutenir nos producteurs locaux.

Des investissements trop lourds

En quelques années les montants des actifs et la taille des structures ont explosé, comment aider ces jeunes agriculteurs à se financer ?

Un cheptel additionnel, l’équivalent de 70 moutons par hectare

Un cheptel additionnel équivalent à 70 moutons par hectare. Mais de quel cheptel peut-on bien parler ?

89 rue de l’Eglise
75015 Paris

Contactez-nous

Devenir grappeur

Rejoindre eloi

Recevoir notre newsletter

Mentions légales

Newsletter