Pâtures et Papilles

“L’idée de base, c’est l’herbe et l’exploitation de l’herbe par les animaux, on transforme de l’herbe en viande tout simplement. (…) L’idée c’est de mettre cela en pratique avec un cahier des charges exigeants, sur le bien-être des animaux, sur la protection de la nature, la biodiversité, la flore, les prairies, et sur tout ce qui est environnemental. Il n’y a pas que la ferme et les animaux, il y aussi la biodiversité de la flore, les oiseaux, les insectes, les points d’eau qui sont préservés, les bois, la gestion des haies, essayer de faire un cercle vertueux de A jusqu’à Z. On n’est pas simplement éleveur, on est aussi paysan, et dans ‘paysan’ il y a paysage, dans l’idée c’est de préserver le paysage aussi” Sébastien Qinaud, EARL
“Cela nous fait du bien d’être paysan quand on est avec nos animaux 100% à l’herbe” Nicolas Paillier, ferme de Sauvigny
Ces beaux témoignages d’éleveurs engagés et passionnés sont à découvrir dans le magnifique documentaire “Pâture et Papille” en ligne sur CultivonsNous.tv
Pâtures et papilles est un regroupement de 6 éleveurs situés en Poitou-Charentes et soucieux de la préservation de l’environnement et de la biodiversité, ainsi que du bien-être de leurs animaux. Ils nourrissent leurs bêtes exclusivement à l’herbe et au foin, sans aucune céréale. Et en plus, les analyses montrent que les animaux élevés que à l’herbe ont un très bon rapport Omega 6 et Oméga 3.
Chez eloi, on a adoré regarder ces témoignages inspirants et on partage entièrement leurs visions. Car, nous aussi nous souhaitons participer au développement d’une forme d’élevage plus durable, respectueuse du bien-être animal et intégrée à un écosystème diversifié.
Cultivons Nous TV

“Les trois plus beaux métiers du monde sont aviateur, écrivain et paysan”

“Les trois plus beaux métiers du monde sont aviateur, écrivain et paysan.” Saint-Exupéry

“Mon caddie a fait cinq fois le tour du monde !”

Les articles qui remplissent le caddie d’une ménagère européenne ont parcouru plus de 200 000 km en moyenne. Solution de circuits courts.

La conversion à l’agriculture biologique, une solution pour stocker du carbone

La conversion à l’agriculture biologique permet d’améliorer la capacité du sol à stocker du carbone. Séquestration de carbone dans le sol

89 rue de l’Eglise
75015 Paris

Contactez-nous

Devenir grappeur

Rejoindre eloi

Recevoir notre newsletter

Mentions légales

Newsletter