Permaculture et handicap : comment intégrer par les plantes !

Ce matin, j’ai eu le plaisir de visiter la communauté de l’Arche d’Aigrefoin. C’est une rencontre fortuite avec Tanneguy, le très sympathique Président de cette association, lors d’une conférence aux Bernardins sur la responsabilité des entreprises, qui m’a amené à découvrir cette institution.

Je connaissais le concept de l’Arche depuis un moment mais n’avais jamais trop osé y aller, petite appréhension naturelle face au handicap. Mais mon chemin de vie m’amène à reconsidérer ces positions et à faire tomber les barrières… En fait c’est un cadeau formidable.

Aucun texte alternatif pour cette image

L’Arche c’est une institution qui accueille des communautés où vivent et travaillent ensemble des adultes en situation de handicap mental et les assistants salariés ou volontaires. Il y en a partout en France et dans le monde, cette communauté a été fondée par Jean Vanier dans les années 60. Il y a au total environ 70 accueillis à Aigrefoin qui y habitent et y travaillent, chacun à son rythme, parfois très adapté, comme on peut l’imaginer.

Aucun texte alternatif pour cette image

Petite originalité de celle d’Aigrefoin (dans le 78), c’est la présence de plus d’1 Ha de maraîchage en permaculture au sein de la communauté. Nathan est un puriste du sujet, et il exploite cette terre avec tout le savoir-faire nécessaire à cette discipline exigeante depuis maintenant 6 ans. Le très grand plus étant d’animer une équipe de 17 travailleurs en situation de handicap, qu’il coordonne avec sa responsable et deux bénévoles en service civique.

Cultiver a des vertus thérapeutiques pour les personnes en situation de handicap, permet de les rattacher au temps qui passe, aux saisons, de voir les plantes pousser chaque jour… D’être à l’extérieur, de manger et de partager ce qu’ils produisent. Bref c’est juste génial.

Aucun texte alternatif pour cette image

Une belle idée que de pouvoir apporter cette dimension d’insertion sur le projet Eloi dans un futur que j’espère pas trop éloigné.

J’ai aussi eu la chance de partager un repas au foyer. On me l’avait déjà dit, mais l’ambiance y est très joyeuse, tout le monde rigole, la bienveillance est formidable. J’avais peur quand même… avant !

Merci à ceux qui s’engagent là bas pour un monde vraiment meilleur sur toutes ses dimensions, humaines et écologiques. Pour ceux qui veulent visiter, je peux peut être vous pistonner 🙂

Aucun texte alternatif pour cette image

“Les trois plus beaux métiers du monde sont aviateur, écrivain et paysan”

“Les trois plus beaux métiers du monde sont aviateur, écrivain et paysan.” Saint-Exupéry

“Mon caddie a fait cinq fois le tour du monde !”

Les articles qui remplissent le caddie d’une ménagère européenne ont parcouru plus de 200 000 km en moyenne. Solution de circuits courts.

La conversion à l’agriculture biologique, une solution pour stocker du carbone

La conversion à l’agriculture biologique permet d’améliorer la capacité du sol à stocker du carbone. Séquestration de carbone dans le sol

89 rue de l’Eglise
75015 Paris

Contactez-nous

Devenir grappeur

Rejoindre eloi

Recevoir notre newsletter

Mentions légales

Newsletter