Quand la luzerne gouverne

Originaire du Sud-Ouest de l’Asie, la luzerne a été domestiquée il y a plus de 9 000 ans dans les hauts plateaux du Caucase, en Iran et en Turquie. Son nom vient de l’occitan “luserna”, qui désigne une petite lumière ou un ver luisant, en raison de l’aspect brillant des graines de la plante.

Aujourd’hui, la luzerne est cultivée sur plus de 650 000 ha en France et revêt de nombreux avantages. Tout d’abord, la luzerne est dotée d’une très bonne résistance à la sécheresse. Elle s’explique par sa puissante racine pivotante qui atteint une profondeur suffisante pour trouver une humidité régulière.

C’est pourquoi, 50 à 70 % de la production annuelle de luzerne est réalisée pendant la période estivale, quand la majorité des autres plantes fourragères poussent peu.

Comme toute légumineuse, la luzerne puise l’azote directement dans l’air et le fixe dans les nodosités de ses racines et le restitue à la culture suivante.

Un confinement aux saveurs d’automne

Le confinement offre une nouvelle occasion de redécouvrir les légumes de saison et de soutenir nos producteurs locaux.

Des investissements trop lourds

En quelques années les montants des actifs et la taille des structures ont explosé, comment aider ces jeunes agriculteurs à se financer ?

Un cheptel additionnel, l’équivalent de 70 moutons par hectare

Un cheptel additionnel équivalent à 70 moutons par hectare. Mais de quel cheptel peut-on bien parler ?

89 rue de l’Eglise
75015 Paris

Contactez-nous

Devenir grappeur

Rejoindre eloi

Recevoir notre newsletter

Mentions légales

Newsletter