Repenser le métier d’agriculteur

Repenser le métier d’agriculteur pour assurer le renouvellement des générations
Dans une récente interview du média Les Clés de l’Agriculture, Pascale Gaillot, vice-présidente de la région Grand Est, explique que “le premier point reste le renouvellement des générations, l’installation de jeunes agriculteurs, l’attractivité du métier.”
Chez eloi, nous rejoignons pleinement cette vision. Nous pensons également que pour rendre le métier d’agriculteur plus attractif et assurer le renouvellement des générations, nous devons ré-internaliser la transformation et la distribution pour en récupérer la valeur ajoutée. Car en France seulement 8%** des revenus de l’alimentation reviennent à l’agriculture. C’est pourquoi, les grappes eloi disposent d’ateliers de transformation avec vente en circuits courts permettant à chaque activité de ré-internaliser la valeur ajoutée d’augmenter sa rentabilité.
En plus, cela intègre de nouvelles dimensions au métier d’agriculteur et permet ainsi d’équilibrer la répartition du temps entre les tâches exigeantes physiquement et les autres activités de transformation et de distribution.
Et vous, comment pensez-vous assurer le renouvellement des générations ?
*Etude menée avec Fermes d’Avenir sur son réseau de 700 exploitations.

Newsletter